Chronique des Geo-fictions

Chronique des Geo-fictions est une tentative pour faire émerger des récits entre fiction et réalité décrivant l’avenir de petits territoires vu dans un temps long.

C’est aussi un dispositif : l’articulation d’un protocole d’enquête et d’une installation sonore et visuelle interactive qui tend à créer les conditions d’une expérience collective regroupant des publics et des habitants.

Une chronique, c’est à la fois un ensemble d’annales vu dans le temps, ce sont aussi des nouvelles qui se répandent au sein d’une communauté.

Notre Chronique est composée de récits de l’avenir de petits territoires  ̶  quartiers, villes ou villages  ̶  à la manière de la science-fiction. Ces projections sont appelés des Geo-fictions, elles sont le reflet de l’imaginaire, des attentes et des craintes des habitants pour leur environnement proche.

Les Geo-fictions sont inventés en collaboration avec des habitants et recréés pour chaque territoire où il s’expose. Ce principe d’accumulation entrainera une croissance de l’installation. Et les récits mis en relations les uns avec les autres finiront par former un commun, un spécimen des imaginaires de notre temps. 

* Par habitant nous entendons toute personne, sans distinction d’âge, d’origine, ou de genre qui fréquente un territoire pour y habiter, y travailler, y étudier, y faire des activités, en somme qui le traverse ou le transforme au quotidien.

Par Arnaud Chevalier, Lisiane Durand et Aurélien Conil.

Création 2025

Avec le soutien du fond [SCAN] dispositif de la Région et DRAC Auvergne-Rhône Alpes et le soutien de l’Hexagone de Meylan – Scène Nationale Art et Science.